Rendez-vous Téléphonique

Votre conseiller voyages vous répondera sous 48 heurs

Demander un devis

Votre conseiller voyages vous rappelle à la date et à l’heure de votre choix

Le Marché ethnique de Dong Van - Dimanche

Dans les zones de montagne, les marchés hebdomadaires ont un rôle très important dans les échanges économiques, sociaux et culturels de groupes ethniques. Toutes les populations ethniques, plus de 30 groupes différents dans le nord du pays, possèdent des costumes, des langues, des traditions et des religions différentes.

Les marchés sont aussi les lieux privilégiés pour acquérir des produits locaux dont l’achat représente un soutien direct aux populations de montagne. Les thés locaux ont aussi leur fruité de montagne et leur particularité, introuvable ailleurs.

Visiter un marché ethnique, c’est beaucoup plus qu’observer, c’est participer tout naturellement à la vie ethnique locale, avec sa richesse, ses secrets et sa complexité.

Le marché de Dong Van se situe à la province de Ha Giang. C’était un ancien poste frontière français avec la Chine. Il est à 300 km de Hanoi, et le col célèbre Pa Pi Leng V sépare Dong Van et Meovac (1600m d’altitude). Le marché est toujours très vivant, les groupes ethniques les Hmong barioles, les Thaï, (aux dents laquées et fleurs dans les cheveux), les Dao (aux curieux chapeaux en aluminium), Thaï Noir, Giay (aux chemisiers aux couleurs très vives) y viennent pour acheter des ustensiles et vendre leurs produits artisanaux et agricoles.

Compris: Transport (minibus, 4x4), repas, hôtel, tour mentionnée, guide (guide francophone sur demande)

Ne pas oublier: Passeport, Crème solaire, chaussures pour petite excursion

Un pays multi-ethnique
La population vietnamienne est majoritairement composée de Viêt, officiellement appelés Kinh (86 %), et de 53 ethnies minoritaires, principalement représentées dans les montagnes du Nord (30 à 40 % de la population) ou dans les provinces de Cao Bang, Hà Giang, Lạng Sơn, Lai Chau et Sơn La. Pami ces ethnies, quatre comptent plus d'un million de représentants (Tày, Thaï, Muong et Khmer), treize comptent de 100 000 à 900 000 représentants et 36 en comptent moins de 100 000. Certaines comptent seulement quelques centaines de représentants, comme les Brâun, environ 300. Les populations de langues austroasiatiques sont largement majoritaires. Elles parlent des langues du groupe des langues viêt-muong (vietnamien, muong, chut et thô) et le khmer. On trouve également des populations de langues hmong-mien (trois ethnies représentant 1,5 million de personnes). Il y a également des populations de langues tai-kadai (12 ethnies représentant 4 millions de personnes).

Enfin, les langues austronésiennes sont parlées par 830 000 individus réparties en 5 groupes : Jarai (317 000 individus), Êdê (270 000 individus) et Cham (100 000 individus), héritiers du royaume du Champâ. Ils ont été étudiés par Georges Condominas, notamment les Mnong Gar. Les ethnies de langues sino-tibétaines comprennent neuf ethnies pour un million d'individus, dont 800 000 Hoa, Chinois du Viêt Nam.

Village culturel des ethnies du Vietnam
Le Village culturel des ethnies du Vietnam regroupe les 54 ethnies du pays. Un lieu où l’on préserve leurs us et coutumes, et les présente aux visiteurs.

Mis en chantier en 2007 à Dông Mô, à 40 km à l'ouest du centre-ville de Hanoi, il a été inauguré en 2010 en l'honneur du Millénaire de Thang Long-Hanoi. Ce site couvre 1.544 ha (dont 939 ha de plans d'eau) et sera achevé en 2015.

Le village restitue bien ses deux fonctions : à la fois préserver les identités culturelles de ces groupes ethniques, et les présenter aux visiteurs qui n’ont pas forcément le temps de partir aux quatre coins du pays pour les découvrir. Là, vous avez toutes les ethnies du pays devant les yeux, comme dans un grand livre que vous parcourez à pied.

Ici, les représentants des diverses ethnies continuent de mener leurs activités culturelles et spirituelles dans leur village natal. Ils se retrouvent souvent lors de soirées colorées, rythmées par les sons des gongs, des chants... Durant la journée, ils vaquent à diverses occupations : artisanat, riziculture, pêche, célébrations des naissances...

Lorsqu’ils viennent s'installer dans le village, ils apportent avec eux leurs instruments de travail et de musique, tels que gongs (ethnie Co), instrument à cordes chapi et trompette bâù (ethnie Raglai), et même des jarres d'alcool pour festoyer le soir. À travers ces activités communautaires, menées sous les yeux des visiteurs, des liens forts se tissent. Renforcer la solidarité et la compréhension interethniques, c’est aussi un autre but de ce village. Car en dehors de celui-ci, les opportunités pour qu’un montagnard de l’ethnie H’Mông puisse rencontrer un jour un membre de l’ethnie Cham ou Khmer sont, vous en conviendrez, des plus ténues !

Le Village de la culture et du tourisme est non seulement la maison commune des 54 ethnies du Vietnam, mais aussi un lieu d'enseignement des traditions, de la culture et de l’histoire nationales.

EthnicVoyage.com. Voyages hors des Sentiers battus

Réserver    Personnaliser

Apartment for rent in Ciputra Hanoi